CIAM
logos_banner2.jpg

press

International Press Coverage of CIAM

EuroDisney, trop gros pour sombrer ?

Julien Pillot, Chercheur associé en sciences économiques au CNRS, remet en question la capacité des autorités à discipliner Euro Disney, une entreprise cotée dont il ne peut être exclu qu'elle ait été sciemment pilotée dans le seul intérêt de son actionnaire majoritaire au détriment du reste.

 Julien Pillot, Research Associate in Economics at the French Scientific Research National Center, questions the ability of the authorities to discipline Euro Disney, a listed company which may have knowingly taken actions in the sole interest of its majority shareholder and at the expense of rest of its shareholders.

Article

Read More
Le Huffington PostCIAM
Euro Disney : un fonds réclame 1 milliard d'euros

Le Figaro rapporte que CIAM attaque la Walt Disney Company devant le tribunal de commerce de Meaux, réclamant pour le compte d'Euro Disney «la réparation du préjudice subi depuis des années du fait des prélèvements excessifs imposés par The Walt Disney Company (TWDC)», un préjudice évalué à 930 millions d'euros par le fonds.

 

Le Figaro reports that CIAM is suing the Walt Disney Company before the Commercial Court of Meaux, claiming, on behalf of Euro Disney, "compensation for the damage suffered for years due to excessive levies imposed by The Walt Disney Company (TWDC)", with damages estimated at 930 million euros.

Article

Read More
Le FigaroCIAM
La conformité de l’offre sur Euro Disney est confirmée en appel

L’Agefi rapporte que la cour d’appel de Paris a débouté CIAM qui demandait l’annulation de la décision de l’AMF jugeant conforme l’offre de rachat d’Euro Disney par sa maison mère The Walt Disney Company (TWDC). CIAM envisage maintenant de se pourvoir en cassation.

 The Agefi reports that the Paris Court of Appeal dismissed CIAM’s request to overturn the AMF’s approval of the Euro Disney takeover bid by its parent company The Walt Disney Company (TWDC). CIAM is now considering recoursing to the Court of Cassation.

Article

Read More
L'AgefiCIAM
Des « activistes » s’invitent chez EuroDisney

Le Monde rapporte que CIAM a déposé jeudi 9 avril un recours contre la décision de l’AMF (Autorité des marchés financiers) d’homologuer l’offre publique obligatoire (OPO) lancée par The Walt Disney Company (TWDC) sur sa filiale française, Euro Disney, propriétaire de l’exploitant du parc Disneyland Paris.

 Le Monde reports that CIAM filed an appeal on Thursday, April 9 against the decision of the AMF to approve the mandatory public offer (OPO) launched by The Walt Disney Company (TWDC) for its French subsidiary, Euro Disney, the operator of Disneyland Paris.

 Article

Read More
Le MondeCIAM
Le feuilleton du Club Med, ou le prix de la patience

Les Echos rapporte que les parlementaires ont décidé de fixer à la cour d'appel de Paris un délai de cinq mois au maximum pour examiner les recours sur les décisions de recevabilité des offres prises par le gendarme boursier, et revient sur le cas de l’OPA de Fosun et Ardian sur le Club Med dans laquelle CIAM s’est illustré en obtenant une offre de 24,60 euros par action, au lieu des 17 euros initialement prévus.

Les Echos reports that the parliamentarians have decided to set a maximum of five months for the Paris Court of Appeal to examine the appeals on the AMF’s approvals. It cites the case of the takeover bid from Fosun and Ardian for Club Med, in which CIAM successfully got the offer raised to 24.60 euros per share, instead of the 17 euros originally planned.

Article

Read More
Les EchosCIAM
L'OPA sur le Club Med met en lumière le rôle de l'expertise indépendante

L’Agefi rapporte que le conseil d'administration du Club Méditerranée a approuvé le projet d’offre du chinois Fosun, tandis que le comité d’entreprise s’est prononcé à 60% contre, craignant que le poids de la dette d’acquisition de 280 millions d’euros, contre 230 millions d’euros dans l’offre initiale, ne vienne ajouter à la situation économique et sociale du groupe déjà inquiétante. CIAM a néanmoins pu obtenir une réévaluation de l’offre, initialement prévue à 17 euros par action, à 24.60 euros.

L'Agefi reports that the board of directors of Club Méditerranée has approved a proposed offer from Fosun, while the employee representative committee has voted 60% against, fearing that the weight of the acquisition’s debt of 280 million euros, against 230 million euros in the initial offer, would add to the already worrying economic and social situation of the group. Nevertheless, CIAM was able to obtain a re-evaluation of the offer at 24.60 euros per share from the 17 euros initially planned.
Article

Read More
L'AgefiCIAM