CIAM
logos_banner2.jpg

press

International Press Coverage of CIAM

La pression monte autour d’Ahold Delhaize avant l’AG

L'Agefi

by Antoine Landrot

Plusieurs actionnaires minoritaires d’Ahold Delhaize font monter la pression à l’aube de son assemblée générale (AG), prévue mercredi. L’activiste CIAM, l’association néerlandaise d’actionnaires individuels VEB et le gestionnaire Bernstein demandent que l’éventuelle reconduction de la pilule empoisonnée soit soumise au vote lors de l’AG du groupe belgo-néerlandais de grande distribution. ...

... CIAM considère que le renouvellement doit être approuvé en AG. Lors de celle du 26 novembre 2003, «l’autorisation avait été accordée au comité directeur pour une période de 18 mois, au cours de laquelle, le 15 décembre 2003, il a exercé cette autorisation pour accorder l’option à la stichting pour une période de 15 ans. […] Aujourd’hui l’autorisation a expiré et à notre connaissance, aucune autorisation n’a été votée en AG donnant le droit à la direction d’accorder à nouveau l’accord d’option», écrit CIAM dans un courrier envoyé le 12 mars aux dirigeants d’Ahold Delhaize – et qui appuie une première missive datée de janvier. En clair, «l’autorisation de 18 mois d’origine étant largement échue, les actionnaires devraient d’abord voter l’autorisation à la direction d’accorder à nouveau l’option à la fondation», explicite Catherine Berjal, cofondatrice de CIAM, contactée par L’Agefi. Si la direction campe sur ses positions, CIAM n’exclut pas de déposer un recours.

Article

L'AgefiCIAM