CIAM
logos_banner2.jpg

press

International Press Coverage of CIAM

Les activistes français, une espèce quasi inexistante

Les Echos
by Laurence Boisseau

Parmi les activistes les plus connus, il n'y a pas de Français. La société de gestion alternative CIAM fait figure d'exception.

TCI, Elliott, Carl Icahn, Third Point, Bill Ackman Starboard Value, Value Act, Knight Vinke, Cevian : parmi les activistes réputés dans le monde entier pour s'en prendre aux directions des groupes cotés, on compte des Anglais, des Américains, parfois des Suédois. Mais pas de Français.

La petite société de gestion française CIAM (Charity Investment Asset Management), qui gère un « hedge fund » spécialisé dans l'arbitrage de fusions-acquisitions, fait figure d'exception. Depuis 2013, ses deux cofondatrices, Anne-Sophie d'Andlau et Catherine Berjal, ont décidé de challenger les groupes cotés pour créer de la valeur et, ainsi, défendre les intérêts de leurs investissements. Pour l'instant, elles ont croisé le fer avec cinq entreprises françaises : Club Med, Euro Disney, Zodiac, SFR, Canal+. Elles ont contesté les prix qu'elles jugeaient cassés des OPA (offre publique d'acquisition) ou des offres publiques de retrait.

En France, cette place à part a été longtemps occupée par une autre femme...

Article