CIAM
logos_banner2.jpg

press

International Press Coverage of CIAM

L'OPE d'Altice sur SFR contestée par des actionnaires minoritaires

Les Echos
by Fabienne Schmitt

Ils dénoncent l’incohérence et les partis-pris, selon eux, du cabinet Accuracy chargé d’évaluerl’équité des termes de la transaction.
Présentée il y a une semaine, l'offre publique d'échange simplifiée d'Altice sur les minoritaires de SFR (22,5% du capital), fait des mécontents. Plusieurs minoritaires de l'opérateur mobile s'estiment lésés. Parmi eux, Charity & Investment Merger Arbitrage (CIMA), qui vient d'envoyer un courrier à l'Autorité des marchés financiers (AMF). Le fonds d'investissement est notamment connu pour avoir attaqué avec succès (l'ADAM avait suivi) l'OPA sur le Club Med en 2013. CIMA conteste l'indépendance des deux membres du conseil d'administration de SFR qui ont supervisés l'offre. Tous deux sont « senior advisor » de, respectivement, Bank of America Merill Lynch et Rothschild & Cie Banque, deux banques qui ont été en affaires avec Altice, pointe le fonds. Il s'insurge par ailleurs contre, selon lui, les « partis-pris » du cabinet Accuracy, mandaté pour évaluer l'équité des termes de la transaction. Dans son courrier à l'AMF dont « Les Échos » ont eu connaissance, il s'étonne notamment qu'il « ait choisi de ne prendre en compte l'historique de cotation de SFR que depuis le 1er avril 2016, alors que cette date correspond à une très forte chute de l'action SFR, causée par des annonces d'Altice ».
Une prime jugée très favorable à Altice.

...
 

Article

 

Les EchosNadejda Rakovska